Coaching : une certification est-elle importante pour la suite de ma carrière ?

Il paraît que la certification coaching est importante pour un coach s’il souhaite accroître son efficacité et sa fiabilité. Donc, il a besoin de choisir une formation connue ou une école agréée pour obtenir une attestation ou un certificat valable.

Pourquoi recevoir un certificat pour le coach professionnel ?

Généralement, l’attestation ou le certificat peut tenir lieu de moyen servant à indiquer la compétence et le professionnalisme d’un praticien. La plupart des sociétés ont tendance à examiner celle-ci lorsqu’elles font appel à un meilleur coach. Les praticiens qui disposent d’une qualification ou d’une certification sont toujours compétents puisque celle-ci atteste qu’il a bien suivi une formation certifiante pour garantir le développement de son efficacité. La plupart des organismes de coaching professionnel délivrent une attestation à l’issue de la formation. Pourtant, la qualité de l’enseignement fourni  peut dépendre de la réputation de l’école. Donc, les certificats délivrés ne sont pas officiels. Mais, au démarrage de l’activité, il reste important de solliciter une approche de supervision pouvant être menée par une société agrée pour perfectionner ou améliorer la pratique.  Il est indispensable qu’un futur coach prendre des renseignements auprès d’une fédération internationale au moment où il envisage d’exercer sa profession à l’étranger car la plupart des pays exigent un certificat reconnu. Ainsi, un praticien peut choisir une formation coaching reconnue par l’Etat.

Comment obtenir une certification coaching ?

Pour devenir praticien certifié, un élève a besoin de choisir une formation coaching professionnel. En général, le secteur du coaching ne se soumet pas encore à une réglementation spécifique. Cependant, pour faire face à certaines dérives, la plupart des professionnels de ce secteur sont regroupés en associations et fédérations. Donc, Il existe une qualification ICF et une titularisation SF Coach. Un praticien doit avoir exercé un travail sur soi, acquérir de l’expérience professionnelle pour avoir la possibilité d’accéder à celles-ci. Beaucoup de futurs coachs choisissent de suivre une formation opérationnelle. Cette dernière est réservée aux élèves qui pensent à devenir coach autonome et indépendant. Ils peuvent également sélectionner un centre spécialisé qui utilise une approche pragmatique adaptée à la réalité du secteur et du  métier du coaching professionnel. Mais, il est préférable d’opter pour la formation certifiante. Un élève peut en bénéficier dans les grands centres de formation tels que l’ENA ou l’ICN, ou  dans certaines universités comme Paris II et VIII. Pourtant, ces filières peuvent permettre de suivre une approche notamment spéculative et conceptuelle. Un futur coach peut s’inscrire en école de coaching de référence en ligne.

Conseils pour choisir une meilleure formation certifiante

Pour être opérationnel rapidement, certains centres de formation professionnelle donnent la chance de choisir des formations particulières. Pour ce qui est de la durée de ces cours, elle peut être variable en fonction de l’organisme de formation coaching. Parfois, la durée de ces formations peut se situer entre 5 et 12 jours, étalés ou en continus. Avant de sélectionner une formation professionnelle ou un centre de coaching professionnel, le futur praticien doit commencer par bien définir son objectif professionnel. Au moment de choisir un organisme reconnu, il ne faut pas négliger de prendre en considération les outils et les méthodes qu’il utilise. Une meilleure école peut recourir à la PNL, à la gestalt-thérapie, à l’analyse transactionnelle ou à l’approche systémique.

Les différents moyens de trouver des clients quand on commence le coaching
Certification coaching : quel niveau de formation dois-je viser ?